Comment adapter l’éclairage en fonction des besoins ?

Ajouter à mes favoris

Spectre de lumière

 Comment ont évolué les conceptions sur la lumière ?

En 1666, lors de ses expériences d’optique, Isaac Newton (1643-1727) fait passer de la lumière solaire blanche à travers un prisme de façon à la décomposer en rayons lumineux de différentes couleurs. D’autres avant lui avaient réalisé le même genre d’expérience, mais Newton est le premier à comprendre que la lumière blanche est faite d’un mélange de rayons de lumière de couleurs différentes.

 

Lorsque la lumière traverse le prisme, elle est déviée. Comment se nomme ce phénomène ?

En 1864, le physicien écossais James C. Maxwell(1837-1879) décrit comment les champs électrique et magnétique interagissent avec la matière. Il prédit aussi que des champs électrique et magnétique peuvent osciller selon des ondes qui se propagent dans l’espace à vitesse constante. Expérimentalement, cette vitesse s’avère étonnamment proche de celle de la lumière visible…Maxwell en conclut que la lumière est une variété d’onde électromagnétique.

La lumière, une onde électromagnétique

À quelle vitesse se propagent les ondes électromagnétiques ?

La lumière désigne les ondes électromagnétiques sensibles par l’œil humain.

Le spectre d’un rayonnement électromagnétique est l’ensemble des longueurs d’onde qui le compose.

Les ondes électromagnétiques dont la longueur d’onde λ est comprise entre environ 400 nm et 800 nm appartiennent au domaine du visible.

Pour des longueurs d’onde inférieures à environ 400 nm se situe le domaine des ultraviolets (UV) et pour des longueurs d’onde supérieures à environ 800 nm se situe le domaine des infrarouges (IR).


Texte Odoo et bloc d'image

Grandeurs photométriques

Flux énergétique

Tout faisceau lumineux transporte de l’énergie électromagnétique.

Le flux énergétique, notée ΦE, est la puissance de rayonnement d’une source lumineuse et s’exprime en watts (W).

Texte Odoo et bloc d'image

Flux lumineux

Comme l’œil humain n’est pas sensible de manière similaire à toutes les longueurs d’onde, on définit le flux lumineux, noté F et exprimé en lumens (lm), comme le flux énergétique pondéré par l’efficacité lumineuse relative νλ, appelée aussi facteur de visibilité.

νλ est un coefficient sans unité variant de 0 à 1 en fonction de la longueur d’onde du rayonnement.

Efficacité lumineuse relative en fonction de la longueur d’onde.
Texte Odoo et bloc d'image

 Une source lumineuse est caractérisée par : 

  • son rendement lumineux, noté ρ

Pe est la puissance électrique consommée par la lampe en Watt

F est le flux lumineux de la lampe en lumens

ρ s’exprime en lumens par watt (lm.W⁻¹)

  • son efficacité lumineuse, notée K 

ΦE est la puissance de rayonnement d’une source lumineuse et s’exprime en watts (W)

K s’exprime en lumens par watt (lm.W⁻¹)

128 vues
Evaluez ce cours
0 0

Evaluations

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté en tant que pour poster un commentaire.